Championnat de Lorraine jeunes (Nancy 21/02/2007 au 24/02/2007)


Championnat de Lorraine Jeunes à Nancy,10 jeunes engagés du 21/02 au 24/02/2007

Petits Poussins (es)
DI GIACOMO Helia conforme à son élo vive le mat du berger !
Poussins (es)
MULLER-MACHI Celian bon comportement, ce championnat a permis à Celian de se familiariser avec la pendule et la feuille de partie.

Excellent comportement d’Axel BRUN qui termine 15éme sur 39 avec une performance de + de 200 points par rapport à son élo, il est l’une des révélations du club dans cette catégorie par son sérieux à appliquer les règles et sa combativité. Axel sans aucun doute deviendra un fort joueur s’il garde ce comportement.

Di GIACOMO Enzo une perte à la 2ème ronde anéantissait tout espoir de bien figurer au classement, une autre perte contre un adversaire beaucoup plus faible et une autre à la dernière ronde face au champion lui coûte une centaine de points élo.

Lilia NACHI n’a pas toujours été dans le coup ce championnat de Lorraine lui coûte 300 points élo.

Pupilles
NACHI Younes a fait dans l’ensemble un bon championnat et gagne une quarantaine de points elo,mais les absences aux entraînements ne lui permettaient pas de mieux figurer.

Benjamins
NACHI Zachary ,les absences aux entraînements ne lui ont pas permis de défendre ses chances,Zachary perd + de 30 points Elo

SEMMELBECK Gregoire une perte à la 1ère ronde contre un adversaire très faible éliminait Grégoire de toute possibilité de bien figurer . Perte de 70 points Elo.

HECTOR Pierre l’un des plus faibles Elo du tournoi mais l’adversaire le plus coriace à battre, Pierre est l’autre révélation de ces championnats de Lorraine il devient le plus fort Benjamin de Forbach.

Minimes
HEHN Aymeric a compris que pour progresser il faut « mouiller le maillot »
Dans la catégorie la plus difficile Aymeric réalise une performance à 1843 Elo avec une victoire contre un joueur( fide) à 1968 Elo des nuls contre des 1850 et 2 pertes seulement sur 8 parties dans cette catégorie très relevée c’est tout simplement l’exploit. Mais bon on garde la tête froide et on continue à s’investir et ça va encore payer.